Lu chez LIL, Lauriane In Live

Dure prise de conscience il y a quelques temps: je suis vraiment un âne en calcul mental. Mais j'ai une excuse en or! ha ha ha! Je fais partie de la génération calculatrice. Au moindre calcul à faire je sors ma super Casio et zou j'économise ma petite cervelle pour des choses bien plus importantes!

Billet entier

Je destine ce lien à deux de mes nouvelles élèves (lesquelles se reconnaîtront) :
- la première qui pour calculer (4/5) ÷ (1/5) ouvre le boitier de sa calculatrice, commence à tapoter l'opération, s'aperçoit que sa machine n'est pas restée allumée, cherche nerveusement son interrupteur, retape l'opération en s'énervant encore plus, recommence car elle a oublié les parenthèses, puis au bout de 30 bonnes secondes, m'annonce fièrement 4.
- la seconde, qui a compris que si elle libérait un peu de temps de cerveau pour calculer mentalement certaines opérations simples, elle gagnait du temps et limitait les risques d'erreur.