Dédicace à mes élèves qui souvent sourient de ma corde à treize nœuds.
NB : je ne savais pas moi-même que cette fameuse corde permettait autant d'usages.

Source : Cours de mathématiques au château de Guédelon par Hein Koenen
http://youtu.be/1VHbNoO6Spk