Le moment est venu d'un rapide bilan des résultats de mes élèves au cru 2016 du baccalauréat, presque tous dans la filière S à une exception près.

Mehdi, qui a fait appel à mes services un mois avant l'épreuve, obtient son bac S de justesse avec 10 en maths. Travailler au dernier moment était un pari qui a manqué de le faire échouer. Ne reproduisez pas cette expérience chez vous, surtout si vous êtes seul, c'est vraiment très dangereux.

Clément, admis dans la même filière, est sanctionné par une note décevante en maths, mais peut-être sévère. Notons qu'il a obtenu 16 à son concours d'entrée en école d'ingénieurs. Vérification en cours.

Lucie, également en S, est reçue avec mention assez bien et 15 en maths. C'est la récompense d'une constance dans la motivation et le travail.

Paul, obtient son bac S avec mention assez bien et 12 en maths. Il entre en école d'architecture.

Baptistin, en S également, qui avait pris les devants et que je n'ai suivi que durant l'été 2015, décroche une mention bien, notamment grâce à un 16 en mathématiques.

Et enfin Laëtitia obtient son bac L en partie grâce à sa note en maths : 17 (oui, certains élèves de L choisissent la spécialité mathématiques, et suivent les mêmes cours que ceux de la filière ES).
Son niveau de novembre 2014 était, on peut le dire, très moyen. À force de travail, elle a pu en une année réparer complètement des lacunes qui remontaient pour l'essentiel au collège. C'est une performance que je constate souvent en ES/L. Attention, elle est difficilement reproductible dans la filière S.

Bonne continuation à chacun d'entre eux.